Le blog de la maison, de la déco et de l'immo

Tailler des arbres et arbustes peut sembler facile. Toutefois, pour avoir de bons résultats il faut appliquer des techniques spécifiques ainsi que de bons gestes. Il faut également s’assurer que c’est le bon moment pour pratiquer une taille. Les méthodes peuvent aussi varier selon le type d’arbuste. Dans ce guide vous trouverez les bonnes pratiques pour savoir comment et quand utiliser votre sécateur.

Les techniques de taille

Si vous souhaitez réussir votre taille, il faudra maîtriser les techniques de taille correspondant à chaque type d’arbuste. Vous pouvez aussi contacter un professionnel en aménagement paysager comme le paysagiste 77.
• La taille en boule
Très courante dans les jardins municipaux, la taille en boule n’est pas la meilleure technique qui profite à tous les arbustes à fleurs. Certains arbustes comme les weigélias ou les deutzias ont besoin de leurs longues pousses estivales pour fleurir, il faudra donc éviter de les tailler en boule. Cette technique peut, toutefois, s’appliquer sur les forsythias et les cognassiers du Japon.
• Le recépage
Cette technique radicale, qui se pratique à la fin de l’hiver, consiste à couper toutes les branches de l’arbuste au ras du sol. Elle a pour but de provoquer le renouvellement des branches. Le recépage est idéal pour les arbustes fleuris en été comme le pérovskia, l’hibiscus, le caryoptéris, etc. Dans le cas des arbustes printaniers, il est préférable de receper après floraison pour ne pas supprimer celle-ci.
• Le biais
Pour couper les tiges, la coupe biaisée sera privilégiée afin d’empêcher l’eau de pluie de stagner sur la coupe, d’autant plus que si la branche est strictement verticale.

La taille de certains arbustes

• Les hortensias
Les hortensias sont des arbustes qui fleurissent beaucoup sur quelques années. Au fur et à mesure que les fleurs augmentent en nombre, l’arbuste se densifie et la lumière ne peut plus pénétrer pour que de nouvelles pousses puissent croître. Cela provoquera la mort des vieilles branches donc moins de possibilités de renouvellement. Il existe des variétés d’hortensias qui peuvent être recépé pour faire rajeunir la plante.
• Les arbustes comme les camélias, les azalées et les rhodos
Ces arbustes peuvent très bien réagir à un recépage, car les repousses deviennent plus nombreuses et vigoureuses après cette opération. Pour réaliser un recépage et obtenir un bon résultat, quelques conditions doivent être réunies : assurer l’humidité du sol et de l’atmosphère, couper à quelques centimètres du sol et recéper à la fin de la floraison. Le résultat sera une floraison attrayante après 2 ou 3 années.

L’hiver est-elle une bonne saison pour la taille ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, tout ne peut se tailler en hiver. En effet, les arbustes comme les hortensias et les céanothes se coupent après l’hiver, car les fleurs sont censées protéger les bourgeons jusqu’au printemps suivant. Pour tailler en hiver, il faudra aussi avoir l’œil pour repérer les grosses branches à couper et les jeunes pousses qui assureront une belle floraison au printemps. Certains arbustes (comme les graminées) restent décoratifs en hiver, il est donc préférable de ne pas les couper en hiver. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas tailler lors de périodes très froides, sans le moindre dégel.
Tailler demande de l’observation et un peu de réflexion afin d’éviter les erreurs. Mais surtout une pratique assidue qui vous permettra d’adopter les gestes essentielles selon le type de l’arbuste à tailler.

Articles similaires


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/clients/client1/web14/web/wp-content/themes/maisondeco/sections/share-list.php on line 14