Le blog de la maison, de la déco et de l'immo

Architecte et architecte d’intérieur sont des expressions courantes pour appeler deux artisans spécialisés en aménagement d’espace. De nombreuses personnes n’arrivent pas à dissocier ces deux métiers pourtant différents l’un de l’autre. Il est temps d’ouvrir le voile sur cette confusion et de clarifier les choses.

La différence au niveau des compétences

Si la mission de ces deux professionnels converge au niveau de la création et l’harmonisation, leurs domaines de compétences diffèrent.

Les compétences de l’architecte

L’architecte est un professionnel formé dans la réalisation de bâtiment et la conception de projets de grande envergure. Il est capable de piloter des travaux de construction, de rénovation et d’extension. En clair, l’architecte possède la capacité de créer et de travailler sur la structure globale d’un logement ou d’un immeuble. Il a aussi la possibilité de réaliser des monuments et de grands édifices. Il peut penser un plan et partir d’un terrain vide pour aboutir à la construction d’une habitation selon les exigences du client.

Par ailleurs, il faut ajouter que le métier d’architecte implique la maîtrise des outils technologiques. Étant donné les exigences de son travail, l’une de ses compétences est la réalisation de maquettes pour donner vie à ses projets. Pour cela, il doit avoir la maîtrise de certains logiciels, ce dont l’architecte d’intérieur n’a pas besoin.

Les attributions de l’architecte d’intérieur

Contrairement au premier professionnel, celui-ci ne peut en aucun cas procéder à la construction ni à la modification d’un bâtiment. Il est plutôt désigné pour réaliser l’aménagement des espaces déjà conçus par d’autres personnes. C’est un artisan spécialisé dans l’harmonisation des couleurs, la réalisation du décor intérieur de la maison. L’architecte d’intérieur est compétent dans le choix du mobilier de chambre ou du salon. Il peut modifier et donner un autre aspect à un magasin, un bureau ou un édifice déjà construit. En clair, il n’intervient que sur une configuration préexistante. On peut alors dire que son travail vient compléter, voire achever celui de l’architecte généraliste.

La différence au niveau des diplômes

Pour pouvoir mener à bien leurs différentes missions et être efficaces sur les terrains, les architectes à divers niveaux suivent une formation. Cette préparation au métier constitue un autre point qui marque la différence qui existe entre ces deux artisans.

Le terme architecte pour nommer le professionnel chargé de la conception et de la construction d’un bâtiment est vague. L’appellation la plus appropriée est plutôt « Architecte DPLG ». Il a migré depuis 2007 pour devenir « Architecte DE », qui signifie diplômé d’État.

En effet, pour le devenir, il va falloir faire une formation spécifique de 5 ans dans une école certifiée par le gouvernement. Après avoir intégré l’ordre des architectes, il faudra suivre une formation supplémentaire afin de pouvoir assurer une maîtrise d’œuvre. Celle-ci est appelée « habilitation à la maîtrise d’œuvre en nom propre » (HMONP). En dehors de cela, l’architecte DE a l’obligation de souscrire une assurance décennale avant d’exercer. Il respecte ainsi le code d’honneur de l’ordre auquel il appartient.

Contrairement à celui-ci, l’architecte d’intérieur n’a pas nécessairement besoin d’un diplôme d’État pour exercer. Il lui faut juste suivre une formation dans le domaine de l’aménagement et maîtriser son art. Toutefois, il doit posséder une assurance professionnelle décennale comme son homologue. Cela lui donne plus de crédibilité auprès des clients, car tout le monde peut se proclamer architecte d’intérieur.

 

 

Articles similaires


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/clients/client1/web14/web/wp-content/themes/maisondeco/sections/share-list.php on line 14