Le blog de la maison, de la déco et de l'immo

Vous êtes à la recherche d’un garde-corps esthétique et efficace ? Vous vous interrogez sur les normes et les caractéristiques de ces rambardes de sécurité ? Cette installation possède plusieurs appellations. Elle constitue un rempart le long d’un escalier, d’un palier ou d’une mezzanine, à l’intérieur d’une maison.
À l’extérieur, ce garde-fou a une fonction similaire, à laquelle s’ajoute la protection d’une toiture, d’une terrasse, ou d’un balcon. Retenez qu’il empêche une chute inopinée. C’est avant tout un élément de clôture, devenu stylistique et réglementé. Nous allons donc tout vous dévoiler sur les différentes barrières qui existent en France, les règles à suivre pour les sélectionner et les installer, ainsi que les matériaux choisir.

Les types de garde-corps recommandés

Cette structure devient obligatoire à partir d’un mètre de hauteur ou lorsque la pente dépasse 45 °. Elle est pourvue d’un élément infranchissable sur 45 cm, en verre ou en tôle, pour garantir la sécurité d’un enfant qui tenterait, par exemple, de l’escalader. Voici une liste de garde corps:
le garde-corps fenêtre : il protège d’une éventuelle chute tout en permettant d’admirer la vue.
Le garde-corps terrasse : il la délimite tout en assurant une quiétude.
Le garde-corps rampant : il suit un escalier en prenant sa forme.
Le garde-corps de palier : il s’avère indispensable sur une mezzanine ou un balcon en couvrant les étages de ces surfaces planes.
Les garde-corps d’extérieur : ils existent pour des chantiers sur des toits-terrasse, ou lors de la construction de bâtiment. Ils sécurisent le lieu d’éventuelles chutes et freinent un public trop curieux.
Les garde-corps rabattages : ils offrent la particularité de conserver l’aspect extérieur d’un bâtiment en se refermant une fois que l’on en a plus besoin.

Comment installer un garde-corps ?

Selon l’endroit où vous construisez cette rambarde, composez avec l’environnement, les matériaux et surtout les normes à respecter. En effet, cette barrière n’est pas toujours édifiée de la même manière.
Par ailleurs, plusieurs sortes de fixations existent : à l’anglaise ou à la française par exemple. Une pose à la française s’effectue au sol à l’aide d’un ancrage. Un apprêt à l’anglaise se travaille en applique, avec une attache sur la face verticale. De plus, vous pouvez allier ces deux ancrages selon la configuration de votre construction. Enfin, un garde-corps peut s’installer en auto-porté, sans fixation sur une dalle. Néanmoins, on le maintient par des contrepoids.

Garde-corps : quelles normes ?

L’obligation d’installer des garde-fous est régie par un ensemble de textes et de règles. Sont visés : la hauteur minimale, leur résistance et les espaces maximales des vides à respecter entre deux parties horizontales et verticales.
Par ailleurs, il existe, en France, sept normes, comme la NF E 85-015 qui concerne les lieux de travail, tels que les locaux industriels avec des terrasses.
Pour le particulier qui souhaite agencer une rambarde à son domicile, la conformité NF P01-012 est de rigueur. Il peut ainsi installer une rampe d’escalier fiable et certifiée.
Maintenant que vous connaissez les différents types de garde-corps et les normes en vigueur, n’hésitez pas à opter pour un design de qualité et des matières nobles à l’instar de l’inox et du bois. À l’intérieur d’une maison, comme à l’extérieur, ces gardes-corps stylisés apportent un charme certain.

Articles similaires


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/clients/client1/web14/web/wp-content/themes/maisondeco/sections/share-list.php on line 14