Le blog de la maison, de la déco et de l'immo

L’allée de jardin est le chemin d’accès qui mène de votre portail jusqu’à votre maison ou votre garage. Qu’elle soit en terre, gravillon, béton désactivé ou bien en enrobé, elle est utilisée quotidiennement. Tous les jours, vous y roulez dessus avec votre véhicule.

De ce fait, le chemin d’accès se détériore. La pluie, le froid sont également des stress mécaniques qui dégradent petit à petit votre chemin d’accès. Alors quelles sont les solutions existantes pour votre chemin d’accès ? Comment faire pour le rendre à la fois esthétique et durable ?

L’enrobé, une solution esthétique et durable

Il y a deux points à considérer lorsque l’on réalise son chemin d’accès. Il faut qu’il soit durable et esthétique. Dans ce sens, l’enrobé est une solution optimale.L’enrobé est composé de gravier ou granulats de calibre 0/20 le plus souvent, lié entre eux par un composé hydrocarboné. Généralement ce composé hydrocarboné est issu de l’industrie pétrolière. Il est un dérivé du pétrole qui, chauffé à environ 150°C, permet la liaison des granulats entre eux. Par ce procédé chimique, le chemin ou la route en enrobé possède une grande durabilité dans le temps. En effet, les industriels du secteur du BTP annoncent une durée de vie de 15 à 20 ans pour ce type de revêtement. La structure intrinsèque de ce revêtement résiste donc très bien aux abrasions des véhicules.

Côté esthétique, l’enrobé est la solution qui propose le plus de choix. Il est en effet possible d’ajouter de la couleur dans votre enrobé. De cette façon vous pouvez personnaliser votre chemin d’accès et l’assortir à la façade de votre maison. Ainsi, vous pouvez réaliser simplement une belle plus-value sur votre maison.

Les étapes de la pose d’enrobé

Poser un enrobé pour votre chemin d’accès se réalise par étapes. Tout d’abord, l’entreprise de BTP commencera par retirer le chemin existant et évacuer les gravats. Ensuite, il faudra décaisser, c’est-à-dire creuser le chemin sur environ 15 centimètres. Une fois cette étape faite, il sera temps de poser les réseaux. Pensez à bien anticiper la pose des réseaux si vous souhaitez des éclairages ou des évacuations d’eau, car après il sera trop tard. Viennent ensuite les couches supports de l’enrobé. On commence par un film en PVC qui viendra stabiliser le terrain et faciliter l’évacuation. Ensuite, une couche de caillou viendra faire la base du chemin. Elle sera complétée par du sable stabilisateur puis tasser à l’aide de plaques vibrantes ou de rouleaux compresseurs selon la taille de votre chemin. Après ceci, on passe à la couche de grave ciment. Le grave désigne un composé chimique assurant la liaison du ciment et permettant d’obtenir une surface parfaitement lisse. Enfin, la couche d’enrobé pourra être posée ainsi que les bordures. Pour le choix des bordures, pensez à les assortir avec votre enrobé pour un meilleur rendu esthétique.

Toutes ces étapes peuvent être réalisées par des sociétés de goudronnage spécialisée dans les travaux chez les particuliers comme BTP-privés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Les champs sont obligatoire *