Le blog de la maison, de la déco et de l'immo

Rénover sa maison n’est pas une mince affaire. Les enjeux énergétiques sont aujourd’hui au cœur des préoccupations et les nombreux matériaux et poses possibles rendent la préparation et la gestion du projet dès plus complexe. Les niveaux de qualité sont très variables d’une entreprise à une autre et nécessitent une gestion attentive du chantier. Quelles sont donc les bonnes questions à se poser pour réussir son projet ?

1.Quelle est la situation de la maison à rénover ?

Lors de la rénovation de votre maison il faut être conseillé par un professionnel pour réussir son projet. Aussi, ce dernier devra évoquer avec vous les points suivants :

  • La localisation : accès au parking, mise en place d’une benne pour l’évacuation de l’existant etc…
  • L’orientation : qui vous en dira plus sur les besoins en chauffage, les couleurs a utilisé pour la peinture suivant l’orientation des pièces etc…
  • L’urbanisme : Y-a-t-il des contraintes urbanistiques particulières dans le quartier ou dans la commune ? (Exemple : matériaux imposés ou débord de toiture) Existe-t-il des servitudes ? Des contraintes liées à la mitoyenneté ? Existe-t-il des aides particulières à la rénovation, notamment énergétiques ?
  • L’état du bâtiment : quel est l’état général du bâtiment, l’électricité est-elle aux normes, quels sont les murs porteurs, quels sont les besoins en chauffage, etc… Par exemple, le certificat PEB, obligatoire, donne une estimation des besoins annuels en chauffage.

2.Quel est le budget que vous allez affecté ?

Qu’il s’agisse de fonds propres ou d’un emprunt, le budget doit prévoir une marge de sécurité, être consacré à un devis très détaillé et ne laissant pas la place à de mauvaises surprises. Rénover sa maison est un investissement à ce titre, comme pour votre plan épargne, nous vous conseillons d’étudier votre projet sous l’angle du ROI (retour sur investissement) en trouvant une adéquation entre les moyens consacrés au projet, le résultat attendu et la durée de vie de cet investissement.

3.Quels sont les espaces de vie que vous souhaitez rénover ?

Quels sont vos besoins et à quels nécessités, envies, répondent-ils ? Pour répondre à cette question, il est important de se projeter dans le futur et de situer idéalement les espaces de vie. Par exemple, faire le choix entre l’aménagement d’une chambre d’amis et d’un bureau, prévoir une chambre parentale éloignée des chambres pour enfants etc… D’autres questions vous aiderons à bien définir votre projet :

  • Faudra-t-il abattre des murs ou créer de nouvelles cloisons ? La circulation dans la maison est-elle idéale ? Les menuiserie et l’éclairage apportent-ils suffisamment de lumière ?

4.Comment réussir son isolation ?

Rénover, c’est location idéale pour optimiser son isolation et à terme, faire des économies. Plus importants seront les travaux, moins la proportion des coûts liés à l’isolation sera importante.

Pour atteindre cet objectif, il est intéressant de prévoir :

  • L’isolation des sols, des murs, de la toiture,
  • Le remplacement des vitrages,
  • La réduction des ponts thermiques,
  • L’amélioration de l’étanchéité à l’air,
  • L’installation éventuelle d’une ventilation mécanique à récupération de chaleur.

5.Comment se projeter dans les travaux ?

Se projeter dans les travaux est difficile pour le néophyte. Aussi, un BET ou un architecte d’intérieur peuvent vous fournir de nombreux éléments qui vous aideront à faire votre choix. Par exemple, des plans en 3D vous permettront de vous projeter dans les travaux et de vérifier que le résultat soit conforme à vos espérances.

 6.Estimer les coûts

Les coûts d’une rénovation sont extrêmement variables suivant les volumes, les postes prévus, le niveau de finition, la qualité des matériaux. Faites faire un maximum de devis et évitez les prix les plus bas qui cachent souvent des problèmes à venir ; malfaçons, absence de garanties décennales etc…

 7.Comment bien s’entourer pour atteindre ses objectifs ?

L’intervention d’un architecte peut être nécessaire et le choix d’une entreprise présentant un niveau de garantie et une expertise suffisante sont de bons préalables. Il est impératif de demander à ces derniers l’ensemble de leurs documents d’assurance et également de leur demander de prendre des engagements quant aux dates de début et de fin de travaux.

Dernier point et non des moindre, disposer d’un unique interlocuteur, architecte ou directeur technique, suivant l’ensemble des étapes de votre chantier et garant de la coordination des intervenant est un « must have » pour s’épargner la gestion fastidieuse et périlleuse des travaux.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Les champs sont obligatoire *